Bonjour à toutes et tous.

En ce début du mois de septembre, jours de rentrée pour beaucoup, nous avons reçu un petit courriel en provenance d’Italie. Juste quelques mots, parmi bien d’autres, particulièrement touchants pour nous remercier en substance de notre bienveillance et notre accueil.

Cet été fut notre première saison complète en tant que chambres d’hôtes au Manoir de Krec’h Goulifern. Au fil des visites en provenance d’Italie, d’Espagne, d’Allemagne, de Belgique, de Suisse, du Canada et d’un peu partout en France, nous vous avons présenté notre manoir, son histoire, nos rêves aussi. Nous avons fait en sorte que votre séjour vous soit le plus agréable possible, tant dans les chambres qu’au petit-déjeuner. Vos sourires, vos remerciements, les yeux des enfants (et des grands) devant la table du petit-déjeuner, vos encouragements, tout cela nous porte et nous encourage dans l’activité d’accueil que nous mettons en place et le bonheur de vivre dans un endroit aussi magique.

Aussi, nous vous remercions, hôtes, partenaires, copains qui passent donner un coup de main, bref merci à toutes et tous qui apportez d’une manière ou d’une autre votre contribution au rayonnement de Krec’h Goulifern.

A ce propos, il paraît que le bouche à oreille participe fortement à la pérennité des lieux d’hébergement touristique. D’ailleurs plusieurs d’entre vous ont apporté des commentaires (particulièrement touchants eux aussi) sur les différents sites internet qui nous référencent. Et nous vous encourageons, pour celles et ceux qui le souhaitent, à participer vous aussi au rayonnement du manoir de Krec’h Goulifern. Pour celà vous avez l’embarras du choix, que ce soit sur Tripadvisor, ou encore (et surtout) chambres-hotes.fr ou Facebook. Je regroupe ensuite tous les avis sur le livre d’or du site du manoir.

Je vous souhaite à toutes et tous un très bel été indien. Quant à nous, nous retournons profiter du soleil de septembre pour continuer l’embellissement du parc et pensons à préparer l’arrivée prochaine de nouveaux hôtes.

A bientôt au Manoir de Krec’h Goulifern.

Erwan.