Newsletter du 22 septembre 2020 – Fin de saison, goulimiel et gouliblog

facade3

Bonjour à toutes et tous.

L’appréhension était grande avant cette saison. Après six mois complets d’une inactivité touristique absolue, nous étions incapables de prévoir comment nous allions traverser cet été sous le signe de la pandémie.

Et ce fut, malgré les contraintes, une très belle saison. Vous êtes nombreux et nombreuses à avoir choisi de venir séjourner au manoir, et ce dans le respect des contraintes sanitaires que nous avons adaptées au mieux à la situation du moment. Je vous en remercie sincèrement. Vous avez pour beaucoup utilisé le nouvel espace cuisine partagée et avez pu confirmer son utilité, notamment lorsqu’on reste plusieurs jours ici. D’ailleurs, cette année, nous avons eu surtout des longs séjours, de trois nuits ou plus. Vous êtes aussi de plus en plus nombreux et nombreuses à revenir année après année. En définitive, cette saison a été particulièrement agréable et humainement très  chaleureuse.

L’organisation de la suite

La saison arrive donc à son terme : le mois de septembre est habituellement propice à la venue de la clientèle étrangère, qui manque beaucoup cette année. A part quelques réservations à venir ça et là, l’activité a donc fortement diminué et nous y adaptons le fonctionnement des chambres d’hôtes:
– ouverture annuelle des chambres par défaut (sauf fermetures exceptionnelles de quelques jours selon nos désirs d’évasion ou de repos),
– retour de la possibilité de réserver la Glycine et la Ruche pour une seule nuitée,
– possibilité de réserver la studette pour trois nuits minimum uniquement.
– maintien de l’ensemble des dispositions sanitaires covid de la saison.
La mise en service de la Studette nécessite temps et énergie (tout électrique) et n’est raisonnable que pour trois nuits minimum.

Goulimiel et gouliblog

Plusieurs d’entre vous ont pu être témoins cet été de mon excitation à l’idée de produire le miel du manoir. Ce fut chose faite fin août ! 5.5 kg d’un miel au parfum de ronces et châtaigner. Le bonheur fut indescriptible. Cette réussite succède à tant d’autres plus ou moins modestes et enrichissent les compétences acquises au manoir. Aussi, j’ai eu l’idée de lancer une série de textes pour raconter la vie au manoir, les ressentis, les désirs et projets. J’ai donc ouvert le blog du manoir de Krec’h Goulifern : le gouliblog. Le premier texte raconte cinq années de plongée dans le monde fascinant des abeilles, du premier essaim aperçu à la première cuillère de goulimiel : le goulimiel ou l’éloge de la lenteur. D’autres textes viendront, j’ai déjà quelques idées qui, je l’espère, vous permettront de vous imprégner un peu à distance de l’univers de Krec’h Goulifern, son confort, ses saveurs et valeurs.

Livre d’or

Cette année encore le livre d’or a de quoi nous émouvoir. Si cette page du site web est toujours plaisante à lire histoire de se pâmer d’autosatisafaction, il s’agit avant tout d’un bel outil marketing. Aussi n’hésitez pas, si vous êtes passé récemment au manoir, d’aller faire part de vos ressentis sur les supports numériques de votre choix, et notamment Chambre-hotes.fr, base de données de loin la plus consultée.

Dernière information : le site web en ligne actuellement une version opérationnelle simplifiée, une refonte graphique est en cours.

Voilà, merci encore pour cette magnifique saison, merci à nos délicieux fournisseurs et partenaires, les paniers du bocage, la ferme du Wern,  l’Amante Verte, ou encore l’office de tourisme.

Et donc à très bientôt, hiver comme été, au manoir de Krec’h Goulifern !

Erwan