Bonjour à toutes et tous.

Le soleil brille depuis un bon moment sur la Bretagne et la nouvelle saison arrive, c’est pour nous le moment de vous envoyer des nouvelles du Manoir de Krec’h Goulifern.

Le poulailler et le potager

Comme vous le savez, nous cherchons à fournir les meilleurs produits, et, lorsque nous le pouvons, des produits du manoir, comme c’est le cas pour les confitures. Ça le sera aussi prochainement pour beaucoup d’autres choses puisque nous avons réalisé un grand poulailler et un potager. La pâte à crêpe est donc désormais à base d’œufs du manoir (et toujours à la farine bio et au lait cru de la ferme du Wern, évidemment). Petit à petit, le potager fournira des produits que nous pourrons vous proposer : fraises, tomates, etc. L’idée est, au fil des années, de réaliser nos propres semis issus de nos propres productions qui poussent sur une terre riche et saine.

Le parc

Le poulailler de 20 m² construit uniquement avec du bois de récupération du hangar est sous ce dernier. Le potager (60 m², clôturé) est installé sur le parc, côté rue. Entre les deux, le parc s’embellit à vue d’œil. L’espace pelouse est agrandi : sous le néflier, le long des lauriers que nous avons coupés notamment. Par ailleurs, nous avons taillé tous les hortensias, nettoyé et mis en valeur le puits et la butte, et commencé à retirer une quantité incroyable de ronces. Les magnolias, rosiers et autres fushias ressortent d’autant plus de l’espace dégagé. Nous sommes vraiment fiers de présenter un parc de plus en plus resplendissant et une pelouse toujours plus spacieuse.

Les travaux intérieurs

Penser aux extérieurs ne nous empêchent pas de travailler aux logements intérieurs, même si nous en sommes aux balbutiements. Nous avons posé un parquet flottant dans la studette et apporté une décoration offerte par un artiste en herbe ami.

Nous avons commencé à retirer la tapisserie de la cage d’escalier du manoir et allons très prochainement entamer les travaux de la suite familiale (la palmeraie), même si, il faut l’avouer, la météo du moment nous incite beaucoup plus à embellir le parc. Les journées y sont d’ailleurs paisibles : du haut de la butte, Lhassa garde un oeil attentif sur Viking, toujours prompt à se nourrir des herbes grasses, et sur nos trois poules, picoreuses acharnées. Les oiseaux chantent, les arbres s’épanouissent. Et nous aussi.

Les réservations en chambres d’hôtes.

Nos chambres et nos petits déjeuners plaisent beaucoup, à en croire le livre d’or du manoir. D’ailleurs, les pré-réservations et demandes de renseignement commencent à arriver. Tout cela est très prometteur pour la saison à venir et nous sommes ravis de savoir que de nouvelles personnes vont découvrir nos chambres et notre manoir. Du coup, si vous connaissez des personnes qui pourraient être intéressées, ou si vous-mêmes voulez venir ou revenir, il faut faire vite. Posez vos dates via le formulaire de réservation pour vous assurer d’avoir de la place. Parce qu’il y a fort à parier qu’il n’y en aura pas pour tout le monde !

 En attendant, nous retournons au jardin.

A bientôt au Manoir de Krec’h Goulifern.